A la Une

UNE HEURE SOMBRE POUR L’EUROPE

Bruxelles, le 24 février 2022

Chers amis fédéralistes,

Ce jour est un jour sombre pour l’Europe.

Nous condamnons tous dans les termes les plus forts possibles l’agression de la Fédération de Russie contre l’Ukraine, un pays libre et souverain au cœur de l’Europe.

Il ne s’agit pas seulement d’une attaque contre l’Ukraine, mais aussi contre la sécurité de l’Europe, l’ordre international, la paix et la démocratie. Nous devons, par conséquent, faire front en faisant preuve :

premièrement, de fermeté envers la Russie, en adoptant une réponse économique complète : le nouveau paquet de sanctions sans précédent en cours de discussion doit être massif ;

deuxièmement, de solidarité avec l’Ukraine, à laquelle nous devons apporter un soutien politique, financier et matériel sans faille ;

troisièmement, d‘unité en Europe, en continuant à faire preuve de solidarité entre nous ; c’est le cas depuis le début de la crise, au sein et entre toutes les institutions européennes ; intensifions notre lutte contre la désinformation dans tous nos États membres ; travaillons encore plus fort à la construction d’une Europe souveraine et puissante.

Agissons tous ensemble, et que l’Europe s’exprime d’une seule voix.

Sandro GOZI
président de l’UEF

François MENNERAT

Pénétré depuis mon adolescence de convictions profondes et chargées d’espoir en une Europe unie, souveraine, ouverte, pleinement démocratique et fière de ses valeurs retrouvées et de sa diversité, je milite avec détermination pour l’aboutissement fédéral du projet européen d’intégration. Cet article n’exprime que les opinions de son auteur et n’engage nullement l’association « Europe Unie dans sa Diversité ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page